SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
Mouvement 2017 : compte-rendu d’audience avec l’Inspectrice d’AcadĂ©mie
Article publié le samedi 25 mars 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Les représentants du SE UNSA ont été reçus en audience par l’Inspectrice d’Académie le jeudi 23 mars.

Nous voulons que les règles du mouvement et de ses phases d’ajustement soient dévoilées au plus tôt

  • Le SE-UNSA regrette que les collègues participants au mouvement ne connaissent pas, dès la parution de la circulaire, les modalitĂ©s d’affectation de deuxième phase. Le mouvement dĂ©bute : c'est le moment pour tous de connaĂ®tre les dĂ©cisions de la DASEN; la prĂ©cĂ©dente CAPD n'ayant  pas permis de lever le voile.

 

Quelles règles pour la phase d’ajustement ?

Jugez-vous-même, entre…

 

Ce qui risque d’être imposĂ© dans le cadre de l’harmonisation acadĂ©mique :

l’amphi-corps ou amphi-garnison (bonjour la rĂ©fĂ©rence)…, dĂ©jĂ  mis en place dans d’autres dĂ©partements, sans succès probant :

Cela se dĂ©roulerait de de la manière suivante :

  • Les personnels sans poste Ă  l’issue de la première phase seraient convoquĂ©s Ă  Carcassonne par cohortes (cliquez sur l’image ci-dessus), pour choisir leur affectation. GĂ©nĂ©ralement, une centaine de collègues sont concernĂ©s. Pour les 20 premiers, il n’y aura guère de problème, mais ensuite…
  • Les autres dĂ©partements de l’acadĂ©mie ont dĂ©noncĂ© un Ă©pisode stressant, car dans ce cas, on ne peut pas se poser, prendre deux jours le temps de la rĂ©flexion, en parler avec son ou sa conjoint.e, ni avec les reprĂ©sentants du personnel : tout va trop vite.
  • Un Ă©pisode coĂ»teux : chaque personnel devra ĂŞtre indemnisĂ© de son Ă©cole de rattachement jusqu’à l’inspection acadĂ©mique
  • Sur quel temps ? les 108 heures Ă©tant largement Ă©puisĂ©es, le SE-UNSA refusera que les agents soient convoquĂ©s sur leur temps libre.
  • Un paritarisme au rabais : comment exercer un contrĂ´le syndical serein dans la prĂ©cipitation et le stress. Comment opĂ©rer les recompositions de postes dues aux temps partiels de phase d’ajustement ? quid des affectations d’office ?

 

Ce que demande le SE-UNSA : le maintien du système actuel

  • possibilitĂ© pour les collègues de faire des vĹ“ux sur postes connus de tous, par internet. Ce système est performant, transparent, s’adapte aux spĂ©cificitĂ©s de notre dĂ©partement. Nous avons dĂ©veloppĂ© Ă  nouveau nos arguments. Ce mode opĂ©ratoire est beaucoup moins stressant qu’un amphi-corps et permet aux collègues de mieux aborder la prise de fonction dans leur future Ă©cole,
  • des opĂ©rations transparentes. Nous nous opposons donc Ă  une harmonisation acadĂ©mique, inutile, froide t coĂ»teuse qui ne serait pas bĂ©nĂ©fique aux collègues et Ă  l’efficacitĂ© du mouvement : au contraire !
  • un groupe de travail d’affectations de 2ème phase avec la DIPER, oĂą les personnels sont considĂ©rĂ©s, chaque cas Ă©tudiĂ© individuellement : de l’humain !
  • Nous sommes opposĂ©s par ailleurs Ă  un Ă©largissement des zones gĂ©ographiques du mouvement : lĂ  aussi cette mesure n’apporterait aucune plus -value au mouvement : nous resterons fermes et ne manquerons pas d'arguments.
  • Enfin, pour la continuitĂ© du service nous rappelons qu’avec le système que nous demandons, tous les personnels sans poste ont une affectation fin juin, en toute clartĂ©, en fonction de leurs voeux et de leur barème.

 

Le SE UNSA, syndicat responsable et ouvert au dialogue social, restera dĂ©terminĂ©  sur ses positions pour un mouvement efficient, pour les collègues et l’école publique.

Nous poserons encore et toujours les questions qui peuvent fâcher,  porterons les revendications de nos collègues et  utiliserons tous les moyens Ă  notre disposition : c’est lĂ  notre engagement  pour construire notre Ă©cole.

 

 
 
 
 
ALC