SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
Mouvement 2017 : compte-rendu du GT "règles du mouvement" du 1er mars
Article publié le lundi 6 mars 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Groupe de travail du 1er mars 2017

Règles du mouvement :  des prĂ©cisions

 

Le 1er mars 2017, les Ă©lus du SE UNSA, majoritaires en CAPD,  ont participĂ© Ă  un groupe de travail sur la circulaire du mouvement 2017.

Pour le SE UNSA,  des amĂ©liorations pourraient amener davantage de  fluiditĂ© dans le mouvement, nous les proposerons Ă  nouveau Ă  l'occasion de la CAPD du 14 mars

 

  • Le calendrier du mouvement

Pas d’information sur la 2ème phase : le SE UNSA exige que les collègues puissent faire des vĹ“ux d’après une liste et qu’un groupe de travail examine et contrĂ´le les rĂ©sultats.

Nous avons également demandé un groupe de travail pour la formation des postes de cette 2ème phase.

PHASE INFORMATISEE (1ère PHASE)

Enregistrement des demandes de mutation (SIAM)

 

Du mercredi 22 mars au dimanche 2 avril 2017

Diffusion des accusés de réception dans les boîtes i-prof

Entre le 10 et le 15 avril 2017

Date limite de demande de correction de barème

Dimanche 23 avril 2017  minuit

 

RĂ©union de la CAPD de mouvement

Jeudi 18 mai 2017

 

Le SE UNSA est à vos côtés pendant le mouvement

Nos permanences :

Carcassonne : jeudi 23 mars de 16h Ă  19h au siège du SE UNSA

Narbonne : vendredi 17 mars de 11h30 Ă  18h au palais du travail

Pour nous contacter : 11@se-unsa.org

Anne Marty 06 37 61 02 41

Julia Olive 06 70 94 59 87

 

 

  • Des propositions pour amĂ©liorer le mouvement

Le SE UNSA insiste encore sur la renonciation d’affectation, la disparition ?  de l’incompatibilitĂ© de certains postes avec un temps partiel, et la suppression du vĹ“u gĂ©ographique obligatoire.

La renonciation d’affectation est une revendication historique du SE-UNSA. Cette disposition permettrait à des collègues de ne pas rester bloqués sur un poste ou de prendre des risques lors de la première phase, tout en permettant de fluidifier le mouvement. Pour renoncer à son poste, un collègue devrait en faire la demande par voie hiérarchique et, après avis de la CAPD, le collègue serait certain de quitter son support. Son poste apparaitrait alors vacant dès la première phase. Si ce collègue n’obtenait aucun poste en première phase du mouvement, il participerait alors aux phases d'ajustement du mouvement pour obtenir un poste à titre provisoire.

Le SE UNSA demande que les restrictions qui seraient imposĂ©es aux temps partiels soient annulĂ©es : pourquoi un adjoint sur un poste flĂ©chĂ© langues ne pourrait-il pas bĂ©nĂ©ficier d'un temps partiel ?

 

  • Des postes Ă  profil encore trop nombreux et la nouveautĂ© des postes Ă  exigence particulière

Pour le  SE UNSA, l’attribution doit se faire au barème, en toute transparence. Ces postes Ă  profil n’ont pas lieu d’être et cette notion de « hors barème Â» est Ă  l’opposĂ© de notre demande de transparence. Le barème devrait dĂ©partager les candidats ayant les titres requis.

Des postes qui Ă©taient prĂ©cĂ©demment Ă  profil viennent d’intĂ©grer une nouvelle catĂ©gorie « postes Ă  exigence particulière Â». Les postes Ă  exigence particulière regroupent aussi bien les postes requĂ©rant un diplĂ´me (CAPASH, CAFIPEMF...) sans commission d’entretien et des postes avec une nouvelle procĂ©dure de recrutement.

Une nouvelle procĂ©dure de « recrutement Â»

Elle concerne les postes à exigence particulière comme CPC, Plus de maîtres que de classes, TPS, enseignant référent, classe spécialisée Hôpitaux.

Pour ces postes, il faut obligatoirement participer au mouvement, le vœu devra être formulé en premier. Après la fermeture du serveur, la commission d’entretien convoquera les candidats et émettra des avis. Parmi tous les avis favorables, le poste sera obtenu au barème.

Pour certains postes (comme CPC ou enseignant référent), les autres candidats qui auront obtenu un avis favorable seront inscrits dans un vivier (c’est le terme de la circulaire nationale). Une fois inscrit dans le vivier de candidatures validées correspondant aux fonctions demandées, il ne sera pas nécessaire de repasser l’entretien pendant les 3 années suivantes.

Des commissions seront organisées, même si aucun poste n’est vacant à l’issue de la première phase, afin de commencer à constituer ces viviers.

 

  • TRS : suppression programmĂ©e

Cette nouvelle circulaire annonce la suppression du dispositif TRS. Les collègues TRS devront donc participer au mouvement.

L’annĂ©e dernière, le SE UNSA avait Ă©tĂ© seul Ă  faire des propositions pour ces personnels sacrifiĂ©s car leurs postes ne font pas partie « règlementairement Â» de la carte scolaire. Nous demandions que ces personnels obtiennent une bonification au mĂŞme titre que les personnels faisant l’objet d’une mesure de carte scolaire. De plus, afin de ne pas bloquer le mouvement dans certaines zones, nous demandions que ces suppressions se fassent progressivement, sur 3 ans.

Le SE UNSA remarque que la nouvelle circulaire propose des bonifications aux TRS.

Les TRS bĂ©nĂ©ficieraient :

  • d’une prioritĂ© absolue sur les postes fractionnĂ©s qui seront crĂ©Ă©s pour la première phase du mouvement. Ils seront constituĂ©s de dĂ©charges de directions et d’IMF et obtenus Ă  titre dĂ©finitif. Sur Carcassonne, ces postes seront majoritairement constituĂ©s de 3 dĂ©charges d’IMF Ă  33%.
  • D’une bonification de 500 points sur les postes d’adjoints des Ă©coles dans lesquelles ils Ă©taient affectĂ©s en 2016/2017.

L’administration a donc entendu nos demandes de considération des TRS. Le SE UNSA déplore cependant que les bonifications soient si limitées.

 
 
 
 
ALC