SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - [Mél.]

 
CAPD du 19 octobre : dĂ©claration et compte-rendu du SE-UNSA
Article publié le samedi 22 octobre 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

DĂ©claration du SE-UNSA

 

Mme l’Inspectrice d’Académie,

Ce mois d’octobre 2016 fera date pour les enseignants du 1er degré. Depuis 2011, le SE-UNSA demande l’ISAE pour le primaire, afin réduire l’inégalité salariale avec le secondaire.

Après 6 ans d’abnégation, cette proposition sera matérialisée le jeudi 27 octobre, joue de paye, par l’augmentation de notre salaire de 100€ par mois.

Au SE-UNSA, nous sommes fiers d’avoir initiĂ© cette avancĂ©e pour la profession, en signant le protocole « carrières Â» de 2013, qui institue Ă©galement l’égal taux d’accès Ă  la hors-classe dans le 1er  et le 2nd degrĂ©. Reste dĂ©sormais Ă  gagner l’ISAE pour les catĂ©gories oubliĂ©es. Nous nous y attelons.

Cette CAPD va Ă©tudier les dĂ©parts en formation continue. Pour le SE-UNSA, la possibilitĂ© de se former est non-seulement un droit, dont les enseignants ont Ă©tĂ© tenus Ă©loignĂ©s pendant trop longtemps, mais aussi une voie d’amĂ©lioration professionnelle, facteur de bien-ĂŞtre au travail. L’an dernier, seul un stage Ă©tait ouvert Ă  tous les personnels du 1er degrĂ© ; il y en aura 7 cette annĂ©e. Nous saluons cette avancĂ©e et souhaitons que cette voie soit amplifiĂ©e de manière Ă  rĂ©pondre aux besoins criants de formation dans le 1er degrĂ©.

Cependant, une menace pèse sur la mise en place des stages de formation continue : l’état des remplacements. A la rentrĂ©e, vous nous aviez annoncĂ© que l’Aude serait dĂ©ficitaire autour de mi-octobre. Pour pallier ce dĂ©ficit, la brigade de remplacements est la seule solution. C’est pourquoi le SE-UNSA avait portĂ© la demande d’ouverture de liste complĂ©mentaire. C'est dĂ©sormais chose faite, mais seuls les dĂ©partements du Gard et de l’HĂ©rault en ont bĂ©nĂ©ficiĂ©. OĂą en sommes-nous de cette consommation Ă  ce jour ? Est-ce que l’Aude va solliciter l’apport des Listes complĂ©mentaires encore disponibles ?

Dans l’actualité de l’école, la mise en place du livret scolaire numérique réclame davantage de temps. Nous observons que l’appropriation de ce nouvel outil ne pas se faire d’un claquement de doigts, sans formation. Le SE-Unsa demande que les enseignants puissent transitoirement recourir aux outils de leur choix (y compris ceux qu’ils utilisaient déjà) pour les premiers bilans périodiques de cette année scolaire

De plus, le SE-UNSA regrette le bug observé sur l’Académie de Montpellier concernant les évaluations CE2 et leur logiciel de remontée des résultats. Le SE-UNSA a donné la consigne de non-remontée obligatoire au niveau académique. Nous observons qu’une fois encore, le dialogue social est en panne au niveau du Rectorat.

Enfin, comment ne pas Ă©voquer les propos malheureux du Pape sur l’enseignement de la « thĂ©orie du genre Â» Ă  l’école. Quand il critique les programmes scolaires français en s’appuyant sur les mensonges du collectif Vigi-Gender, de la Manif pour tous et de la Fondation Lejeune, le Pape semble oublier qu’il appelait la France Ă  « devenir un Etat plus laĂŻque Â» en mars dernier.

N’en déplaise au pape François, l’Ecole publique est laïque depuis le XIXe siècle, dans son personnel et ses locaux comme dans le contenu de ses enseignements. L’Ecole est un temple du savoir, aucune conviction religieuse n’y a cours.

Le SE-UNSA rappelle que la « thĂ©orie du genre Â» n’existe pas. Mais les Ă©tudes de genre, elles, ont montrĂ© que la sociĂ©tĂ©, et l’école elle-mĂŞme, vĂ©hiculent Ă  leur insu un discours stĂ©rĂ©otypĂ© qui ne donne pas Ă  chaque enfant, fille ou garçon, les mĂŞmes chances de rĂ©ussite.

Pour le SE-UNSA, l’Ecole est à sa place quand elle dénonce ces inégalités, lutte contre les préjugés et donne à chaque enfant des clés pour comprendre la société dans laquelle il vit.

L’Ecole de la République n’a pas rougir d’éduquer à la sexualité, à l’égalité fille-garçon, de répondre sans jugement aux questions que se posent les jeunes sur leur identité et leur orientation sexuelle.

 

Compte-rendu

 

Formation continue : des avancées


Cette année, sept stages à candidature individuelle ont été proposés contre un seul l’an dernier, des stages dédoublés et plus de diversité. Pour le SE-UNSA, le constat est plutôt positif.


La campagne d’inscription au PDF et PAF s’est déroulée du 29/08/16 au 09/09/16.


L’administration ayant constaté des places vacantes au PDF dans tous les stages, un nouvel appel à candidature a été lancé, permettant à un nombre significatif de collègues d’y participer.


Pour favoriser l’accès à la formation continue, la DASEN a dédoublé certains stages très demandés. En effet, avec seulement 15 TRBDFC, les stages sont limités à 15 stagiaires. Les dispositifs « Etude des nouveaux programmes » et « Gestion des conflits », par exemple, permettront de faire partir 37 personnes.


Ces choix (2ème vague de candidature et dédoublement) vont permettre à 155 collègues de se former, contre 89 l’année dernière.

Pour le SE UNSA, c’est une avancée ! Depuis 2012, la formation continue était en chute libre. Cette avancée, certes éloignée de ce qu’était la formation continue il y a 10 ans, est un signe positif, qui devra être pérennisé dans l’avenir.

Mais comme il est difficile pour certains d’apprécier les choses positives, FO a voulu proposer un extrait de décret relatif à la formation des fonctionnaires au vote de la CAPD.

Seul souci, un décret s’apprécie en bloc. En sortir des phrases tronquées n’a pas de sens et peut aller à l’encontre de l’intérêt des collègues. Les autres délégués du personnel ont tenté d’expliquer cela (mais en vain) à la déléguée FO

Naturellement, le SE-UNSA a choisi de ne pas aller dans le sens de la démagogie à bon compte, car cela aurait remis en question la deuxième phase d’appel à candidature, qui n’est pas prévue dans ce décret, en remettant ainsi en cause le départ en formation de 66 collègues.

EN résumé, quand l’administration va plus loin que les textes règlementaires dans l’intérêt des collègues, ça n’est pas fréquent et ça nous convient !


Ensuite, l’élue FO a reproché à la DASEN de ne pas l'avoir aidée à rédiger l'avis qu'elle venait de soumettre au vote de la CAPD, afin qu'il soit valide.


La DASEN a bien ri, comme ont ri les membres de l’administration

.
Mais au SE-UNSA, ça ne nous fait pas du tout rire. Que FO se ridiculise n’est pas une bonne chose pour le syndicalisme.


Nous sommes conscients que dans la société, les syndicalistes sont souvent perçus comme des rigolos, des opportunistes ou des « non-à-tout ». Parfois les trois à la fois.


C’est dommage car la société a vraiment besoin des organisations syndicales pour aller de l'avant.


C’est pourquoi, à l’UNSA, nous nous efforçons de porter une image différente, éthique, responsable et transparente.



Evaluations nationales CE2


Le SE-UNSA a donné la consigne syndicale de ne pas faire remonter le résultat des évaluations CE2, contrairement à ce qu’induisait le programme du rectorat

Pour la DASEN, la saisie des résultats reste un outil d’aide à l’usage des enseignants et des équipes. Chacun fait ce qu’il souhaite avec ces résultats. Les incidents ponctuels sont à faire remonter.


Unité d’enseignement personnalisé / autisme en maternelle

L’UEP n’a pas Ă©tĂ© officiellement fixĂ© dans une Ă©cole, le dossier est en attente de validation Ă  l’ARS, Agence Nationale de la SantĂ©. Pour ce poste spĂ©cialisĂ©, une seule candidature et donc une seule personne a Ă©tĂ© reçue par la commission. Mme Masson sera sur cette classe Ă  TP/TD. 


Questions diverses :

-    Des collègues exerçant Ă  75% voient cette quotitĂ© portĂ©e Ă  78.13% sur leur PV d’installation. Pourquoi ?

Le logiciel de gestion calcule automatiquement la quotité quand on rentre les heures hebdomadaires effectuées. Selon le rythme de/des école(s), en comptant un jour et un mercredi sur 4 non travaillés, le logiciel calcule exactement la quotité travaillé. Il ne s’agit pas d’une erreur mais d’un réajustement mathématique ; aucune heure ne sera à rattraper.

-    A l'issue d'une Ă©quipe Ă©ducative, celle-ci peut conseiller aux parents de saisir la MDPH. Existe-t-il un document dĂ©partemental qui acte cette notification et fait dĂ©buter le dĂ©lai de 4 mois laissĂ© aux parents pour saisir la MDPH?

La tenue et le compte rendu de l’équipe éducative fait foi. Aucun autre document n’existe sur le département.
Pour le SE-UNSA, c’est regrettable. Il est urgent de baliser les procédures de manière à ce que les équipes ne soient pas vulnérabilisées par des procédures interminables.

-    Situation des AESH

Au 15 octobre, l’administration compte 684 notifications MDPH dont 615 honorée et 69 restantes. Les difficultés pour honorer les 10% de demandes sont diverses : refus de renouvellement de contrat, mobilité d’élèves, zones excentrées et congés maladie des personnels. En cas d’absence d’AESH, il faut solliciter les enseignants référents.

-    Est-il possible de cumuler les fonctions de directeur et de maitre supplĂ©mentaire?

La Dasen répond négativement












 

 
 
 
 
ALC