SECTION SE-Unsa de l'ARDECHE - 1 RUE PORTE NEUVE - BP 104 - 07000 PRIVAS PDC1
Tél. 04 75 20 85 64 - Por. 06 22 18 99 68 - 07@se-unsa.org

 
L’ISOE pour les PE : Merci le SE !!!
Article publié le dimanche 30 juin 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Pour le SE-Unsa, les instituteurs et professeurs des écoles, eux aussi, doivent percevoir l’Indemnité de suivi et d’orientation des élèves (ISOE), versée depuis 1989 à tous les enseignants des collèges et lycées. Petit historique …

Voilà 20 mois, depuis octobre 2011, que le SE-Unsa a lancé

la pĂ©tition « Mon ISOE je la veux Â»


 

Isoe et augmentation significative du nombre de Hors-Classe : deux dossiers sur lesquels nous avons demandé l’ouverture de discussions salariales. Dans une lettre de Christian Chevalier, secrétaire général du SE-Unsa, à Luc Chatel le 18 octobre 2011

 

Après le changement de gouvernement, en janvier 2013, alors que la refondation et la réforme des rythmes scolaires battent leur plein, le SE-Unsa sollicite du ministre l’ouverture, sans tarder, d’indispensables discussions. Il y revendiquera l’obtention d’une indemnité de 100 euros mensuels et d’un ratio d’accès à la hors-classe.

 

 20 000 signatures pour la pĂ©tition du SE-Unsa « L’Isoe des PE, c’est maintenant ! Â»  et 8 500 cartes de vĹ“ux au PrĂ©sident de la RĂ©publique.

             

Le 4 fĂ©vrier 2013 : Le ministre reçoit les organisations syndicales et le montant de 400 euros circule dans les mĂ©dias. Le Se-Unsa demandera au ministre d’acter, cette première Ă©tape indispensable de revalorisation et exigera l’ouverture immĂ©diate de nĂ©gociations pour obtenir un plan de montĂ©e en charge afin de rĂ©parer une injustice qui n’a que trop durĂ©.

Le 19 fĂ©vrier 2013 : Le SE-Unsa vient d'ĂŞtre reçu par le Cabinet du ministre. Il y pose ses exigences concernant la revalorisation.

Le 23 mars 2013 : Dans le cadre de la suppression des Ă©valuations nationales CE1/CM2, le SE-Unsa rĂ©affirme la nĂ©cessitĂ© d’une indemnitĂ© reconnaissant les tâches liĂ©es au suivi des parcours  des Ă©lèves doit ĂŞtre crĂ©Ă©e pour tous les enseignants.

Le 28 avril 2013 : Le ministère de l’Éducation nationale vient de prĂ©senter Ă  l’UNSA-Éducation un projet de protocole fixant le cadre des nĂ©gociations qui s’ouvrent sur les mesures catĂ©gorielles, et notamment celles qui vont concerner les enseignants dès 2013.

Le 26 juin 2013 : enfin du concret pour les PE !

La première rencontre sur la négociation découlant du protocole de discussions sur les mesures catégorielles a porté ses fruits pour les PE. Le ministère a maintenant acté des mesures concrètes, qui prendront effet dès la rentrée 2013 :

  • Une indemnitĂ© de suivi des Ă©lèves de 400 euros

Grâce à l'engagement du SE-Unsa via sa signature du protocole, l'Indemnité de Suivi, Accompagnement des Elèves et Concertation (ISAEC) dans le 1er degré est une nouveauté pour la profession.

 

Le ministère a annoncé un montant de 400 euros annuels pour celle-ci. Elle sera versée l'an prochain à raison de 200 Euros en décembre 2013 et 200 Euros en juin 2014.

Cette indemnité concernera tous les personnels sauf les conseillers pédagogiques, pour lesquels une négociation spécifique débutera en septembre traitant de leurs missions et de leur rémunération.

Pour les collègues à temps partiel, elle sera versée au prorata de leur quotité de travail.

C'est une première Ă©tape. 

Le SE-Unsa revendique que cette indemnité atteigne à terme les 1 200 € du second degré.

Cette avancée ne compensera certes pas le gel d’indice de ces 4 dernières années mais dans un contexte économique particulièrement difficile, le SE-Unsa fait preuve de responsabilité. Quelle image les enseignants donneraient-ils à la société s’ils refusaient ces avancées alors qu’autour d’eux, une partie de la population française souffre directement des effets de la crise économique ?

  • Une augmentation du ratio de la hors-classe

Dès la rentrée 2013, les listes seront rouvertes et les contingents de hors classe des PE vont se voir augmentés de 50%. Actuellement de 2%, ce ratio atteindra les 7% en fin de quinquennat. Cette mesure aura des répercussions significatives sur les carrières des enseignants du 1er degré et sur les montants des pensions.

Le SE-Unsa se félicite de voir se profiler de nouveaux horizons sur des mesures touchant à la revalorisation des enseignants. Merci à tous ceux qui ont signé la pétition "Mon ISOE je la veux!".

 
 
 
 
 
ALC