SECTION SE-Unsa de l'ARDECHE - 13 RUE FRANCOIS VALLETON - BP 20214 - 07206 AUBENAS CEDEX
Tél. 04 75 35 58 83 - Fax. 04 75 35 58 83 - Por. 06 17 63 66 44 - 07@se-unsa.org

 
Évaluations nationales CP et CE1 : les inĂ©galitĂ©s se creusent
Article publié le mercredi 17 février 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Ă€ la rentrĂ©e scolaire 2020, l’ensemble des Ă©lèves de CP et de CE1 a Ă©tĂ© Ă©valuĂ© en français et en mathĂ©matiques (1,6 million d’élèves dans près de 31 000 Ă©coles) après l’épisode du confinement de mars Ă  avril 2020. La Depp a compilĂ© les rĂ©sultats : que nous disent-ils ? 

 
Quels rĂ©sultats ?
 
La crise sanitaire et le confinement qu’elle a entraĂ®nĂ© l’an dernier rendent difficile une analyse de ces rĂ©sultats. Comparer 2020 et 2019 n’est pas forcĂ©ment pertinent compte tenu de tous les paramètres qui ont pu entrer en ligne de compte : l’habitude de ces tests qui s’installe pour les Ă©lèves, la modification des pratiques des enseignants pour prĂ©parer leurs Ă©lèves Ă  ces Ă©valuations, l’école Ă  la maison qui aura encore davantage Ă©loignĂ© de l’école les populations les plus fragiles…
 
Toutefois, les rĂ©sultats compilĂ©s par la Depp montrent une lĂ©gère baisse dans tous les domaines par rapport Ă  ceux de 2019.
 
Ce qui frappe surtout, c’est que comparativement Ă  2019, aussi bien en CP qu’en CE1, l’écart s’est davantage creusĂ© entre les Ă©lèves hors Ă©ducation prioritaire et ceux en Ă©ducation prioritaire (EP), et ce dans tous les domaines. 

 
Éducation prioritaire : l’écart se creuse
 
Si l’on regarde en dĂ©tails les Ă©carts entre Ă©ducation prioritaire renforcĂ©e et hors Ă©ducation prioritaire, le constat est net : l’écart se creuse.
 
  • En CP
    sur les 15 compĂ©tences Ă©valuĂ©es en français et en mathĂ©matiques, il y en a 11 pour lesquelles les Ă©lèves de Rep+ ont plus de 15 % d’écart avec les Ă©lèves hors EP, et cela dĂ©passe 20 points d’écart pour tous les domaines liĂ©s Ă  la comprĂ©hension orale et la rĂ©solution de problèmes. 
     
  • En CE1
    sur les 15 compĂ©tences Ă©valuĂ©es en français et en mathĂ©matiques, il y en a 13 pour lesquelles les Ă©lèves de Rep+ ont plus de 15 % d’écart avec les Ă©lèves hors EP. Les exercices liĂ©s Ă  la comprĂ©hension et Ă  la rĂ©solution de problèmes sont aussi ceux qui ont les plus grands Ă©carts de rĂ©sultats. Ces Ă©carts dĂ©passent 30 % pour la comprĂ©hension de mots Ă  l’oral.
     
Comment rĂ©duire les inĂ©galitĂ©s ? 
 
Pour le SE-Unsa, la maĂ®trise de la langue orale reste donc le grand enjeu de la maternelle en matière de rĂ©duction des inĂ©galitĂ©s.
 
Les leviers pour y parvenir sont la diminution des effectifs afin que les enseignants puissent favoriser au maximum les prises de parole individuelles, mais Ă©galement la mixitĂ© sociale. On remarque en effet que moins les populations sont mixtes, plus les Ă©carts se creusent. En effet, mĂŞme si 70 % des Ă©lèves en difficultĂ© ne sont pas en Ă©ducation prioritaire, leur concentration en Rep et Rep+ rend les conditions d’enseignement et les marges de progression compliquĂ©es.
 
Sans mixité, les moyens alloués à l’éducation prioritaire doivent donc être beaucoup plus conséquents pour lutter vraiment efficacement contre les inégalités.
 
 
 
 
ALC