SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
Heure de « sport » supplĂ©mentaire Ă  l’Ă©cole
Article publié le lundi 10 septembre 2007.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Heure de « sport » supplémentaire à l’école
 
Devant les annonces médiatiques contradictoires, le SE-UNSA a décidé d’interpeller le Ministère et les administrations locales.
 
Le Ministre se répand dans la presse, depuis août, sur la nouvelle priorité à donner au « sport » à l’école, répondant en cela à la volonté de la pensée présidentielle.
Il est inutile de relever l’ignorance du Ministre devant un domaine d’enseignement, l’EPS, qui ne consiste pas à « bouger » mais bien à développer chez les élèves un ensemble de savoirs, comportements et savoir-être beaucoup plus complexes !
 
Toutefois les annonces diverses sont discordantes voire parfois contradictoires. A notre connaissance aucun texte réglementaire n’est venu confirmer cette injonction de faire une heure de sport supplémentaire à l’école. Le seul cadrage officiel qui fait foi reste donc les programmes, qui affichent toujours 3h d’EPS.
 
La seule instruction existante (en pièce jointe) est une lettre de Xavier DARCOS aux Recteurs et IA, datant de début août. Elle indique qu’il faut passer le volume de l’EPS à 4 heures, en jouant sur les fourchettes maximales des autres domaines d’enseignement. En tout état de cause, il n’y a pas d’ordre direct, on parle de possibilité : « on profitera de cette souplesse pour augmenter le volume d’activité de l’enseignement d’éducation physique et sportive, dans le cadre des projets d’école, qui pourra être porté à 4 heures hebdomadaires ».
 
Il n’en demeure pas moins que les enseignants, sur le terrain, doivent élaborer leur emploi du temps sans instruction précise de leur Ministre. Certains IA et/ou IEN se sont risqués à donner des consignes mais tout cela est encore bien chaotique, et comment pourrait-on leur reprocher !
 
Nous vous demandons ainsi de :
- nous faire remonter toute note et/ou circulaire de rentrée d’IEN qui traiterait de cette question ;
- nous faire part des consignes qui ont pu être données, notamment, lors des réunions de directeurs ;
 
Au plan national, le SE-UNSA fait partir un courrier à l’attention du Ministre pour lui demander, enfin, des instructions officielles à ce sujet et l’informer qu’en l’absence de celles-ci, nous invitons les collègues à s’en référer, pour l’instant, à la grille horaire définie dans les programmes en vigueur.
 

 
 
 
 
ALC