SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
CAPA PLP 07/01/15
Article publié le dimanche 11 janvier 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

COMPTE RENDU CAPA des PLP  du 07 janvier 2015

Le 07 janvier 2015 s’est tenue  la première Commission Administrative Paritaire du  corps des PLP  faisant suite aux dernières Ă©lections professionnelles.

Etaient prĂ©sents les reprĂ©sentants de l’administration  et les reprĂ©sentants Ă©lus du personnel.

  • Nous procĂ©dons, en premier lieu, au vote du règlement de la CAPA du corps PLP.

 

  • Dans un second temps, nous passons au vote des Ă©lus qui siĂ©geront Ă  la commission de rĂ©forme :

Le SNETAA et le SE-UNSA prennent la décision de ne pas présenter de candidats au vote. Lors du vote, le SE-UNSA s’abstient.

Sont Ă©lus pour le 06 : Un candidat du  SNUEP FSU (11 v/19) et un candidat de la  CGT Educ’action (11v/19)

Sont Ă©lus pour le 83 : Un candidat du  SNUEP FSU (11v/19)

 

  • Nous abordons le point principal de la CAPA : la promotion d’échelon.
  • Lecture des dĂ©clarations liminaires par chaque reprĂ©sentation syndicale
  • Les prĂ©sidents de sĂ©ance rappellent le procĂ©dĂ© de l’avancement d’échelon :
  • 30% des promouvables au grand choix seront promus
  • 5/7Ă©me des promouvables au choix seront promus
  • Les promotions Ă  l’anciennetĂ© se font automatiquement

Quelquefois, suite à ce calcul, il apparaît des restes qui permettent de nouvelles promotions. Ce fut le cas pour l’échelon 6 et l’échelon 8 pour lesquels 1 promu au choix a été proposé en plus.

Dans un Ă©change concertĂ©, le SE-UNSA a soutenu le principe d’un avancement au grand choix le plus rapide possible et a proposĂ© aux autres organisations, le cumul des restes sur l’échelon 8 afin de promouvoir un enseignant supplĂ©mentaire au Grand choix.  Le SNUEP FSU et la CGTĂ©duc’action ont refusĂ© notre proposition, en contradiction par ailleurs avec les principes  qu’ils Ă©noncent dans leurs dĂ©clarations liminaires. Cherchez la cohĂ©rence !!!

 A & D CFE CGC s’est abstenue, visiblement, dans une incomprĂ©hension technique de ce qui Ă©tait proposĂ©.

 

Pour conclure cette commission, il a été présenté le tableau récapitulatif des promotions retenues et que nous vous communiquons ci-dessous.

Vous trouverez également en bas de page (téléchargeable au format PDF) la déclaration liminaire que nous avons lue en début de séance.

        Aude Tognarelli

         Rajundra Sadeyen

Commissaires Paritaires PLP

 

  • RĂ©sultats des promotions d’échelon :
  • Grand choix

 

5ème

6ème

7ème

8ème

9ème

10ème

11ème

Nombre de promus

5

11

18

19

14

10

12

Note du dernier promu

72.0

74.400

77.200

80.0

83.100

87.0

89.5

Ancienneté dans le corps

1a 4m

8a 3m

9a 6m

11a 7m

14a 4m

17a 8m

12a 4m

Ancienneté dans l’échelon

1a 3m

2a 9m

2a 2m

2a 7m

2a 3m

3a 3m

3a 3m

Age

34

42

45

40

39

51

47

 

  • Choix

 

5ème

6ème

7ème

8ème

9ème

10ème

11ème

Nombre de promus

 

19

34

33

32

30

21

Note du dernier promu

 

72.0

74.600

78.500

82.00

84.500

88.500

Ancienneté dans le corps

 

2a 4m

1a 4m

11a 4m

12a 2m

21a 4m

27a 8m

Ancienneté dans l’échelon

 

2a 3m

1a 3m

3a 2m

3a 5m

3a 5m

4a 4m

Age

 

39

42

53

42

48

52


CAPA PLP

07 janvier 2015

Le SE-UNSA, présente ses meilleurs vœux à tous les personnels malgré les coups qui ont touché les français ces derniers jours et soutient les familles et les proches des victimes de l’attentat d’hier, aujourd’hui nous sommes tous Charlie.

Nous ne reviendrons pas sur les calculs d’âges des personnels dans chaque échelon, nous ne reviendrons pas sur les revendications qui, pour la plupart, sont unanimes, nous ne reviendrons pas sur les retards d’inspection pénalisant les collègues et leur avancement, nous ne reviendrons pas sur tous les calculs qui ont été cité en déclarations liminaires.

Il y a peu de temps, un petit groupe de lycĂ©ens a Ă©tĂ© interrogĂ© sur leur avenir : « et pourquoi ne seriez-vous pas professeur ? Â»

Leur rĂ©ponse fĂ»t sans appel « on n’a pas envie d’être prof ! Pourquoi faire ? Le salaire est faible et, bon, il faut le faire leur travail… Â»

Le message est clair !

Depuis  le gel des salaires en  2010 (et encore sans doute pour les deux ou trois prochaines annĂ©es), les enseignants voient leur pouvoir d’achat stagner ou diminuer, et, seule cette CAPA, une fois par an, peut permettre un avancement de carrière avec ce qui en dĂ©coule. Cependant, aujourd’hui encore, on se demande oĂą est l’équitĂ© ? En comparant les notations, bon nombre sont encore supĂ©rieures au maximum dans chaque Ă©chelon. Quelques notes pĂ©dagogiques sont hors grille dès l’échelon 7, un mouvement qui s’amplifie Ă  partir de l’échelon 9. Beaucoup trop de notes administratives hors grille dès le 6Ă©me Ă©chelon.

Par exemple :

-Echelon 6 : 17 notes administratives hors grille dont 6 promouvables au grand choix.

-Echelon 7 : 1 note pĂ©dagogique et 16 notes administratives hors grille, soit, au total  6 promouvables au grand choix

Ces chiffres sont assez éloquents et montrent que les personnels notés dans les marges de leur échelon sont lésés et pénalisés.

On remarquera Ă©galement que les enseignants « surnotĂ©s Â» sont souvent issus de  mĂŞmes Ă©tablissements.

Une note au mĂ©rite ? Dans quelles limites ? Nous demandons que tous les corps d’inspection et les chefs d’établissements appliquent les recommandations de notation dans un souci d’égalitĂ© pour tous.

Il est Ă  noter les inspections tardives (24 juin par exemple), Ă  la limite de la date butoir, sachant que les Ă©lèves sont en stage et que c’est la pĂ©riode d’examen en lycĂ©e professionnel. On peut Ă©mettre des doutes quant Ă  leur  bon dĂ©roulement mĂŞme si une inspection peut  ĂŞtre rĂ©alisĂ©e par tĂ©lĂ©phone. Dans ce cas de figure, la plupart des collègues souhaiteraient ce type d'inspection. D'autre part, les collègues inspectĂ©s au mois de Septembre sont alors dĂ©favorisĂ©s puisque leur inspecteur, soucieux de les visiter devant Ă©lèves, n’a pas pu leur attribuer de note pour la CAPA…

Qu’en est-il de nos collègues contractuels ? A l'heure actuelle ils ne bĂ©nĂ©ficient toujours pas d’avancement d’échelon. Il serait bon que notre acadĂ©mie suive le mouvement lancĂ© par d’autres oĂą la prĂ©caritĂ© est reconnue et oĂą ces collègues peuvent tout de mĂŞme avancer dans leur carrière au rabais.

En dernier point, il serait bienvenu d’arrêter de recourir uniquement à l’aspect mathématique de l’avancement et de promouvoir les collègues en fonction des situations, trop d’entre eux étant encore en retard par rapport au rythme d’avancement.

                                                                                                                                     Aude Tognarelli

                                                                                                                                     Rajundra Sadeyen

                                  Commissaires Paritaires  SE-UNSA

 

 
 
 
 
ALC