SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
Professeurs documentalistes
Article publié le vendredi 10 octobre 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le dĂ©cret n°2014-940 du 20 aoĂ»t 2014 sur les obligations de service et missions des personnels enseignants met en avant les heures d’enseignement assurĂ©es par les professeurs documentalistes. « Chaque heure d’enseignement est dĂ©comptĂ©e pour la valeur de deux heures Â», dĂ©cret applicable Ă  la rentrĂ©e 2015. Ce dĂ©compte est basĂ© sur les trente heures hebdomadaires ce qui est un acquis du seul SE UNSA.

 

Même si cela constitue une avancée majeure, des questions se posent quant à l’application de ce décret, questions qui ont fait l’objet d’une lettre du SE-UNSA adressée à Mme La Ministre de l’Education Nationale.

Concrètement, que faire des progrès actés dans le nouveau décret ?

Se pose notamment la question de l’ouverture du Centre de Documentation d’Information, préoccupation de tous les Chefs d’Etablissement, si le professeur documentaliste est moins présent au sein de l’établissement.

Se pose également la question des séances inscrites à l’EDT, telles que l’intervention des professeurs documentalistes dans le cadre de l’AP, ou les séances d’IRD (Initiation à la recherche documentaire) et EMI (Education aux Medias et à l’Information) qui contribuent à travailler les compétences du socle commun. Il ne s’agirait pas de faire un pas en arrière par rapport à la mise en place de ce décret.

Besoin de personnel formé au CDI!

Depuis des années, nous fonctionnons, lorsque cela est possible, avec des personnels en situation précaire, contrats aidés, assistants d’éducation, personnels qu’il est nécessaire de former à chaque fois, qui désertent de plus en plus les C.D.I malheureusement.

Ces assistants, aides, secrétaires, comme on souhaite les appeler, sont plus qu’un soutien pour le professeur documentaliste, une épaule sur qui se poser, non seulement pour avoir une amplitude d’ouverture hebdomadaire correcte du CDI, mais également pour assurer la coordination de la politique documentaire de l’établissement (sur le plan de la gestion info-documentaire, la veille informationnelle, la circulation de l’information au sein de l’EPLE et vers l’extérieur, la communication, mais également sur le volet formation).

Nous souhaiterions donc la création de postes d’aides / d’assistants documentalistes, personnels titulaires formés, qualifiés, pouvant venir en aide des professeurs documentalistes et nous permettre ainsi de continuer, voire d’amplifier, la formation de nos élèves, avec les collègues de discipline, à une culture de l’information.

 
 
 
 
ALC