SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
RentrĂ©e TZR : pas d’amĂ©lioration en vue ...
Article publié le lundi 29 septembre 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Les rentrées se suivent et se ressemblent. Cette année encore, de nombreux TZR subissent des conditions d’affectation difficiles et sont victimes de pratiques inacceptables de la part des rectorats.

Les nominations tardives ou changeantes restent monnaie courante. À Versailles, on n’hésite pas modifier les affections même après la rentrée. Les services partagés sur plusieurs établissements sont la norme. À Rouen, le nombre de remplaçants qui font leur service au même endroit est très faible. À Orléans-Tours et Toulouse, plus de 10% des TZR sont même affectés sur 3 ou 4 établissements.

Les manques de TZR déjà constatés les années précédentes se confirment. Le problème est particulièrement criant en Mathématiques. En Gironde, il n’y a que 8 TZR pour l’ensemble du département dont 6 nommés à l’année. Il ne reste donc que deux collègues pour assurer les remplacements dans tout le département… Conséquence, de nombreux professeurs de physique-chimie sont envoyés enseigner les mathématiques. Même problème pour les langues vivantes en LP où les rectorats font systématiquement appel aux certifiés. Enfin, en SII, dans de nombreux cas, des nominations sont faites sans tenir compte de la spécialité des collègues ni des heures à effectuer dans les établissements.

Ces pratiques ne sont acceptables. Le SE-Unsa peut intervenir auprès des rectorats pour faire respecter les droits des TZR. N’hésitez pas à nous contacter.

Les droits des TZR

 
 
 
 
ALC