SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
Compte-rendu du Groupe de travail du 22 septembre 2014
Article publié le mardi 23 septembre 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

1. Situation dans le département

  • POINT SUR LA RENTREE :

157 ZIL = 13, 75 positionnés sur des postes vacants, majoritairement Menton et St André.

63 BD couvrent les CLM, CLD et mi-temps thérapeutiques

5 couvrent les congés maladie ordinaire

9 sont sur des postes vacants

3 couvrent des mi-temps annualisés (indemnisés, contrairement aux TRS…)

6 sont en maladie ou maternité

30 couvrent les stages (1 BD couvre 3 stagiaires PES par roulement)

Restent 2 BD « disponibles Â»

Manquent 20 postes de BD pour couvrir les besoins du département (dont la période hivernale)

Les intégrations sont terminées faute de candidats. Les carences viennent des congés parentaux (+ 20 pendant l’été) et des disponibilités de droit mal estimés et plus nombreux que prévus. Il y avait 13 surnombres en juin dans le 06 et 12 dans le Var. Beaucoup d’autres départements sont déficitaires.

5 listes complémentaires ont été recrutées (2 ont refusé). L’an prochain il faudra prévoir une liste complémentaire plus importante (jusqu’à 50%) dans la mesure où les résultats ne sont pas trop faibles. L'administration devra donc prévoir également une meilleure répartition entre le 06 et le 83. Mais s’il y a plus de stagiaires PFSE, cela implique plus de postes bloqués pour le mouvement et une formation plus importante à prévoir.

La situation départementale est catastrophique. Les besoins en ressources humaines sont grands mais malheureusement elles ont été épuisées (liste complémentaire épuisée).

Le SE-UNSA encourage les remplaçants affectés sur les postes d'adjoint a bien vérifié les dates d'affectation sur leur arrêté afin de faire valoir leur droit.

N'hésitez pas à vous rapprocher du SE-UNSA pour toute aide ou conseil.

2. RĂ©unions d'information syndicale

3 heures devant élèves + 1h pour période électorale

SG : « remplacement impossible, les Ă©lèves doivent ĂŞtre accueillis et dispatchĂ©s sur les autres classes. Il faudrait envisager des quotas par Ă©cole : 1/3 des enseignants par roulement assisteraient Ă  une RIS ? Â»

Le SE UNSA a rappelĂ© que ce mode de fonctionnement ne pourra qu’engendrer des conflits au sein des Ă©coles et ne favorise en rien les conditions de travail Â»

Le SE UNSA a proposé que les RIS devant élèves puissent être faites hors temps scolaire mais récupérées sur les APC, soit 33h au lieu de 36h.

Une circulaire départementale paraitra très prochainement pour reprendre les possibilités offertes aux collègues.

 
 
 
 
ALC