SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
Rythmes scolaires : Compte rendu comitĂ© de suivi des rythmes du 11 fĂ©vrier 2014
Article publié le lundi 10 février 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Rythmes scolaires : Compte rendu comité de suivi des rythmes du 11 février 2014

La réforme des rythmes fait partie de la Refondation voulue par Hollande. Cette refondation a permis entre autre l’augmentation de 100 postes dans le 06 et la remise en place de la formation initiale.

 

Ăž 823 communes ont une organisation achevĂ©e (69%).

Pour les autres :

· 13 relèvent de l’intercommunalitĂ© crĂ©Ă©e dĂ©but 2014. C’est donc un obstacle pour la mise en place des rythmes. Pour ces communes, le DASEN leur accorde un dĂ©lai supplĂ©mentaire (Voir § « Calendrier Â»).

· Environ 15 communes  ne donnent pas d’information (Nice, Cagnes, Beaulieu…). Si aucune organisation n’est proposĂ©e au DASEN, ce dernier imposera les nouveaux horaires pour ces communes, Ă  savoir 8h30-11h30 et 13h30-15h45

Dans la majorité des cas, ces projets ont été discutés entre les enseignants, les parents et les municipalités au travers de comités de pilotage locaux. Chacun n’a eu de cesse de rechercher une organisation satisfaisante respectant au mieux les rythmes de l’enfant et les contraintes budgétaires des communes.

Ăž 17 PEDT ont Ă©tĂ© Ă©laborĂ©s dont 13 liĂ©s Ă  des demandes de dĂ©rogations :

· JournĂ©es de 6 heures (communes du haut pays pour activitĂ©s montagne ou ski)

· 1 commune propose une journĂ©e Ă  3h40 (Gattière)

D’une façon générale, il faut retenir que la recherche d’une solution éducative satisfaisante prime. C’est donc 50% des communes du 06 qui auront un projet éducatif valable (qualité des dispositifs élaborés). Les associations présentes autour des écoles peuvent être intégrées dans les actions du périscolaire lors de la rédaction du PEDT.

Ăž Les APC seront positionnables sur la pause mĂ©ridienne (voire mĂŞme le mercredi) mais Ă©galement Ă  tout autre moment Ă  condition que ce choix soit argumentĂ© auprès des IEN et qu’il soit compatible avec l’organisation territoriale et les infrastructures.

Ăž ActivitĂ©s pĂ©riscolaires : pas de chiffrages prĂ©cis de la gratuitĂ© des organisations mais la plupart seront gratuites. La majoritĂ© des communes a pris conscience de la nĂ©cessitĂ© d’apprĂ©hender le pĂ©riscolaire dans sa globalitĂ© et notamment de penser le temps de la pause mĂ©ridienne pour que les enseignants ne rĂ©cupèrent pas les Ă©lèves en Ă©tat de surexcitation.

Ăž Certains horaires sont dĂ©calĂ©s en fonction des pĂ©riodes ou classes ou encore des Ă©coles pour permettre une optimisation et meilleure efficacitĂ© des animateurs qui interviendront sur plusieurs Ă©coles d’une mĂŞme commune ou dans des Ă©coles sur plusieurs communes.

Ăž Faut-il prĂ©voir une rĂ©crĂ©ation les après-midi ? :

· Si infĂ©rieur Ă  2h, ce n’est pas nĂ©cessaire selon le DASEN mais il faudra prĂ©voir une coupure Ă  la fin du temps scolaire (conjonction entre scolaire et pĂ©riscolaire).

· Si supĂ©rieur Ă  2h, une rĂ©crĂ©ation semble nĂ©cessaire.

Ăž Calendrier

CDEN : 18 fĂ©vrier (un additif sera Ă©ventuellement proposĂ© avec de nouvelles organisations scolaires)

CDEN 2 : 15 avril pour valider les dernières organisations

La validation des PEDT se fera par une commission réunissant la CAF et l’Education Nationale. Ces PEDT devront être achevés pour le 15 juin.

Lorsque cela sera nécessaire, des aménagements horaires pourront avoir lieu, comme cela a eu lieu au Broc ou à Mouans-Sartoux. Le DASEN rappelle donc qu’aucune organisation ne sera figée.

D’une manière générale, les organisations horaires seront valables pour une durée de 3 ans.

A la fin du temps scolaire l’Education Nationale n’est plus responsable. Ce sont les mairies qui doivent organiser le périscolaire.

Ăž Point d’étape sur communes de 2013

Les enseignants des communes qui ont instauré la semaine de 4,5 jours en 2013 constatent :

· L’importance de la qualitĂ© des 5 matinĂ©es d’enseignement  profitable aux apprentissages.

· Pas d’absentĂ©isme important constatĂ© le mercredi en maternelle. Rien en Ă©lĂ©mentaire.

· NĂ©cessitĂ© de rĂ©flĂ©chir sur une nouvelle organisation des contenus sur ces 5 matinĂ©es d’enseignement.

Ăž ActivitĂ©s pĂ©riscolaires :

· Importance des temps calmes avant 16h30.

· Concertation entre enseignants et animateurs profitable Ă  une meilleure prise en compte de la globalitĂ© du temps de l’enfant.

· Projet Ă©volutif et pour 2014 ces Ă©coles partent de l’existant et prennent du recul pour amĂ©liorer les rythmes de l’enfant.

· ActivitĂ©s de qualitĂ© Ă©taient dĂ©jĂ  prĂ©sentes dans ces communes, ce qui aide Ă  un nouveau pĂ©riscolaire de qualitĂ©

 

Conclusion DASEN :

· RĂ©forme indispensable qui Ă©voluera nĂ©cessairement.

· RĂ©forme difficile pour les petites communes mais aussi pour les grandes. Tout le monde est conscient de la nĂ©cessitĂ© de cette rĂ©forme et du besoin de la prise en compte des rythmes de l’enfant.

A la demande du SE-UNSA 06, un prochain comité de suivi se réunira courant juin pour examiner la pertinence et la cohérence des projets éducatifs territoriaux.

Pour le SE-UNSA 06, force est de constater que la mise en place des rythmes se fait dans la plupart des cas, quand la concertation est de mise, dans une volontĂ© rĂ©elle de proposer la meilleure solution Ă  nos Ă©lèves. Le SE-UNSA se fĂ©licite que de nombreux comitĂ©s de pilotage aient eu lieu dans la majoritĂ© des collectivitĂ©s territoriales, comitĂ©s au cours desquels des Ă©changes ont pu se faire et les arguments des enseignants souvent entendus.


   Horaires Ă©coles RS 2014   
(27.2 ko)
 
 
 
 
ALC