SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
CSE du 24/10/2012
Article publié le samedi 27 octobre 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

CSE du 24 octobre

A l’ordre du jour du CSE, peu de textes à fort enjeu, hormis les décrets en lien avec les emplois d’avenir professeurs.

Les déclarations préalables ont largement évoqué la refondation de l’Ecole et les attentes des personnels d’un changement positif dans leurs conditions de travail.

Le SE-Unsa ne s’est exprimé que sur un point, le peu de place accordé à la refondation du collège, pourtant indispensable, dans les propositions du ministre (voir texte joint).

1) Emplois d’avenir professeurs

            2 dĂ©crets apportent des prĂ©cisions quant aux dispositions introduites par la loi, pour laquelle nous avons votĂ© favorablement en septembre. 2 autres textes portent sur les bourses de service public.

            Les dĂ©crets prĂ©cisent les conditions d’éligibilitĂ©, fixent la composition de la commission acadĂ©mique chargĂ©e de vĂ©rifier l’aptitude des candidats et d’établir une liste de tous les candidats retenus. Le recteur proposera ensuite les candidats retenus aux Ă©tablissements concernĂ©s par l’implantation de ces EAP.

            Le contrat de travail prĂ©cisera le lieu, la durĂ©e, la durĂ©e hebdomadaire moyenne de travail et les engagements du candidat (suivre sa formation universitaire et se prĂ©senter Ă  un concours de recrutement de l’enseignement).

            Les EAP seront accompagnĂ©s d’un tuteur dĂ©signĂ© par le DASEN dans le premier degrĂ© et le recteur dans le second degrĂ©.

            De nombreuses questions posĂ©es (durĂ©e du travail, causes de non-renouvellement, dĂ©fense des droits des EAP, mode de dĂ©signation et de rĂ©munĂ©ration des tuteurs,…) sont restĂ©es sans rĂ©ponse prĂ©cise. Le ministère travaille dans l’urgence de manière Ă  pouvoir recruter la première vague de 4000 EAP dès janvier (auxquels s’ajouteront 6000 Ă  la rentrĂ©e 2013). Les membres du CSE n’ont pas voulu donner un blanc-seing au ministère et demandĂ© le report du vote des textes. Ce report ayant Ă©tĂ© refusĂ©, l’ensemble du CSE a refusĂ© de prendre part au vote sur les 4 textes. Il restait alors 34 membres prĂ©sents, ces textes Ă©tant Ă©tudiĂ©s en fin d’ordre du jour.

            Des arrĂŞtĂ©s devraient suivre. Nous attendons Ă©galement la circulaire qui sera adressĂ©e aux recteurs et qui devrait ĂŞtre accompagnĂ©e d’un contrat de travail type.

2) Allègements des programmes d’histoire-géographie en classe de première

            Le programme de tronc commun d’HG de première a Ă©tĂ© très critiquĂ© pour sa lourdeur. Des allègements Ă©taient très attendus. C’est chose faite. Plusieurs points sont supprimĂ©s pour un total d’environ 15 heures. Les collègues d’HG ont Ă©tĂ© informĂ©s directement par la branche lycĂ©e-collège.

Pour : 24 (dont Unsa) ; Contre : 2 (FO) ; abstentions : 19 (dont SNES) refus de vote : 1

3) Création d’un nouveau BTS systèmes numériques par fusion du BTS systèmes électroniques et du BTS IRIS

            La fusion des 2 BTS a Ă©tĂ© très contestĂ©e dans son intĂ©rĂŞt mĂŞme, puis dans sa concrĂ©tisation : contestation des nouveaux horaires et de la place respective des disciplines. Une grille horaire remaniĂ©e nous a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e Ă  la dernière minute sans modification des contenus d’enseignement.

Pour : 3 ; contre : 24 (dont FSU, MEDEF, CGT, SUD, SNALC) ; abstentions : 31 (dont Unsa, SGEN) ; refus de vote : 10

            Le projet pourrait ĂŞtre retravaillĂ©.


 
 
 
 
ALC