SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
Requalification STI/SII : le SE-Unsa obtient des garanties.
Article publié le vendredi 28 septembre 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le SE-Unsa avait écrit directement au ministre pour l’alerter sur la façon dont était menée l’opération de requalification des enseignants de STI.

Le SE-Unsa a obtenu des garanties pour un meilleur respect des collègues.

Dans une circulaire aux recteurs, le ministère apporte des précisions sur les droits des enseignants concernés.
La circulaire fait quelques rappels utiles qui répondent aux demandes du SE-Unsa :

* Ni l’affectation ni l’anciennetĂ© de poste des enseignants n’ont Ă  ĂŞtre modifiĂ©es. Le texte prĂ©cise mĂŞme que l’opĂ©ration ne doit pas donner lieu Ă  des « bouleversements Â» des services.

Concernant la requalification elle-même, le ministère affiche une volonté de prendre en compte la gestion humaine du dossier :

  • ce sont bien les collègues qui choisissent leur option et personne d’autre. Ce choix s’effectue « au regard de leurs compĂ©tences et de leurs appĂ©tences Â» ;
  • les situations individuelles devront ĂŞtre Ă©tudiĂ©es par les DRH des rectorats et les IPR ;
  • les collègues bĂ©nĂ©ficieront d’un droit Ă  une formation « en tant que de besoin Â» pour s’adapter au changement ;
  • le ministère s’engage Ă  ouvrir la possibilitĂ© de changer d’option dans le courant de l’annĂ©e prochaine. C’était une demande forte du SE-Unsa, pour Ă©viter que la prĂ©cipitation exigĂ©e cette annĂ©e ne pĂ©nalise les collègues.

Cette circulaire est donc un point d’appui pour rĂ©sister aux pratiques inacceptables que l’on a pu constater sur ce dossier. Les reprĂ©sentants acadĂ©miques du SE-Unsa vont agir auprès des recteurs pour veiller Ă  son application.
Dans l’immédiat, le délai supplémentaire de 11 jours donné aux recteurs pour faire remonter les choix d’option (26 octobre au lieu du 15 octobre) doit être mis à profit pour que les collègues puissent bénéficier d’une information plus complète. Le calendrier reste cependant contraint par la préparation du mouvement inter.

Le SE-Unsa reste mobilisĂ© sur ce dossier et rencontrera très prochainement la nouvelle DGRH du ministère pour traiter en dĂ©tail les questions concrètes que nous ont fait remonter nos collègues, notamment sur les consĂ©quences de l’opĂ©ration en termes de mutations. A notre demande, ce sera aussi Ă  l’ordre du jour du prochain CHSCT ministĂ©riel du 10 octobre.

L’employeur a la responsabilité de prendre les mesures pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés. Il est urgent d’appliquer ce principe fondamental dans les pratiques de gestion des ressources humaines du ministère !


 


   Note aux Recteurs   
(390.2 ko)
 
 
 
 
ALC