SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
GRETA : audience Recteur - 09/02/12
Article publié le dimanche 12 février 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Compte rendu de la demande d’audience de l’intersyndicale auprès de Mme le recteur de l’Académie de Nice, jeudi 9 février 2012

Inquiétudes des personnels concernant le passage des GRETA en structure de Groupement d’Intérêt Professionnel (GIP)

Etaient présents:

Pour la délégation intersyndicale : le SGEN CFDT, la CGT, la FSU et l'UNSA Education.

Pour l'Administration: M Antunez (secrétaire général adjoint), M Mermier (directeur de cabinet), M Thuret (Délégué Académique à la Formation Professionnelle Initiale et Continue) et M Michel (Adjoint au Délégué Académique à la Formation Professionnelle Initiale et Continue).

Les membres de l'intersyndicale ont rappelé que ce 9 février était marqué par une journée d'action au sein des GRETA. Cette journée s'est traduite par un mouvement de grève au niveau des GRETA avec un taux de grévistes important. Sur le plan local, l'intersyndicale rappelle qu'une Assemblée Générale a eu lieu le matin de ce jeudi 9 février au CIV. Cette AG a réuni plus d'une cinquantaine de personnes. Tous les GRETA de l'académie étaient représentés.

La délégation intersyndicale a été reçue à 16h00 suite à une demande d'audience auprès de Mme le Recteur d'Académie.

Au cours de cette audience, l'intersyndicale a relayé les craintes des personnels concernés par la transformation des GRETA en GIP.

L'intersyndicale a Ă©voquĂ© des inquiĂ©tudes de deux types: l'inquiĂ©tude sur l'avenir des personnels des GRETA lors du passage en GIP Ă©voquĂ© dans loi dite Warsmann. L'autre inquiĂ©tude porte sur la viabilitĂ© des futurs GIP qui rĂ©sulteraient de cette transformation. L'intersyndicale a posĂ© des questions très prĂ©cises et techniques concernant les effets que pourraient produire le passage en GIP sur les personnels des GRETA.  Elle a aussi dĂ©noncĂ© le calendrier extrĂŞmement prĂ©cipitĂ© de cette opĂ©ration.

L'Administration n'a pas été en mesure de répondre précisément aux questions posées. Elle a rappelé qu'elle aussi attendait la circulaire d'application définitive de la loi Warsmann. En conséquence, elle ne pouvait pas se prononcer mais transmettrait les craintes et les questions au ministère. L'Administration a rappelé qu'elle était dans une phase de recueil des audits qui déboucheraient sur des assises académiques qui auraient lieu au mois de juin. Selon l'Administration, ces audits permettront de voir comment devra fonctionner le prochain GIP et les choix à effectuer pour qu'il demeure viable. L'Administration s'est voulue rassurante en évoquant la bonne santé des GRETA de l'académie et en rappelant que les personnels seraient consultés au moment opportun. Les représentants de l'Administration ont aussi rappelé que contrairement à la formation initiale, la politique académique en matière de formation continue n'avait était la non suppression de moyens.

Au final, aucune crainte n'a été levée et les inquiétudes demeurent.

Cette audience confirme l'UNSA-Education dans son opposition Ă  la transformation des GRETA en GIP.

 
 
 
 
ALC