SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
Form Prof n°105 - DĂ©cembre 2011
Article publié le dimanche 25 décembre 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

 

Form Pro n° 105 dĂ©cembre 2011

 Form prof 105

Sommaire

  • L’effort de formation de la Nation progresse
  • Parcours de formation
  • Dynamique de labellisation
  • Savoirs de base : Uniformation s’engage
  • MobilitĂ© internationale des jeunes
  • Limousin : 6 000 apprentis d’ici 2015
  • Alsace : deux piliers pour la formation
  • Midi-PyrĂ©nĂ©es : convention signĂ©e avec l’Agefiph

 

Une saisine en décalage

Lors d'une saisine en date du 20 mai 2011, le premier ministre, demandait au CESE une Ă©valuation de la loi du 24 novembre 2009 via un « diagnostic actualisĂ© Â» sur notre système de formation professionnelle.

La loi relative à l'orientation et à la formation tout au long de la vie est toujours en voie de déclinaison que cela soit dans la publication des textes ou dans l'application de ses dispositifs. La contractualisation des CPRDFP est au milieu du guet, le nouveau droit à l'orientation en est à ses balbutiements et le regroupement des OPCA sera opérationnel qu'au début 2012. Dans cette situation, analyser les forces et les faiblesses de notre système actuel en pleine mutation apparaît difficile à appréhender et en complet décalage avec une évaluation cohérente qui ne pourra s'effectuer que dans quelques années. Pour l'UNSA, la formation professionnelle est un outil participant à la sécurisation du parcours professionnel du salarié et, dans un cadre plus large, à la formation tout au long de la vie.

Le droit Ă  l'information et Ă  l'orientation peut ĂŞtre un outil de ce parcours et de sa sĂ©curisation, s'il est dĂ©clinĂ© en un vĂ©ritable service public de l'orientation. Il doit avoir d'autres ambitions que la simple mutualisation des moyens existants, l'adhĂ©sion Ă  un label « Orientation pour tous Â» et Ă  un cahier des charges.

Les chiffres rĂ©currents des jeunes arrivant sur le marchĂ© du travail sans qualification et ceux des salariĂ©s en situation d'illettrisme nous imposent la crĂ©ation d'un droit Ă  la formation initiale diffĂ©rĂ©e. Pour l'UNSA, il peut ĂŞtre envisagĂ© sous la forme d'un compte Ă©pargne formation attachĂ© Ă  la personne, le droit de tirage se faisant dans un cadre collectif. Le principe de l'obligation de deux consultations du ComitĂ© d'entreprise sur « le plan de formation Â» n'est plus suffisant. La notion de sĂ©curisation des parcours professionnels nĂ©cessite d'aller plus loin en matière de dialogue social. La mise en perspective du parcours, des choix du salariĂ© et des prioritĂ©s de l'entreprise est Ă  la base du dialogue social. La nĂ©gociation sur la formation doit donc s'articuler avec celle sur la GPEC. Pour l'UNSA, la formation tout au long de la vie doit devenir effective. MalgrĂ© le dĂ©calage temporel de la saisine, les propositions du CESE participent Ă  cette ambition, c’est pour cela que nous donnerons un avis positif sur ce texte.

Jean-Marie TRUFFAT
Secrétaire national


Form Prof est une publication de l'UNSA

RĂ©daction : Jean-Marie Truffat, SecrĂ©taire national,
Claude Marius et Christine Savantré, Conseillers nationaux

TĂ©l. 01 48 18 88 57

Fax. 01 48 18 88 90

Retrouvez Form Prof dans le site de l'UNSA

 

 

 
 
 
 
ALC