SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
AVENIR DU COLLEGE : un blog du SE-UNSA + Rapport du HCE
Article publié le mardi 5 octobre 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
AVENIR DU COLLEGE : un blog du SE-UNSA
 
Le SE-UNSA vient de lancer un blog collaboratif dans le cadre du travail de fond qu'il entend mener cette année sur le collège (avec notamment un colloque en janvier 2011).
 
Ce blog, destinĂ© certes aux enseignants mais ouvert Ă  tous les acteurs de la communautĂ© Ă©ducative, est accessible Ă  l'adresse suivante: http://avenirducollege.wordpress.com  
 
Dans les premières publications de ce blog, citons deux articles :
«La France est toujours Ă  la recherche de son Ă©cole moyenne» : interview de Jean-Paul Delahaye, inspecteur gĂ©nĂ©ral de l'Éducation nationale, professeur associĂ© en histoire des politiques scolaires Ă  l'universitĂ© RenĂ©-Descartes (Paris V).  http://bit.ly/9y1wtr   
«Les rĂ©seaux sociaux en classe », interview vidĂ©o de Caroline d'Atabekian, professeur de français, animatrice de Weblettres, co-coordinatrice du dossier «l'École et le Web 2.0» de la revue les Cahiers pĂ©dagogiques.  http://bit.ly/b2IZfw  
 
Vous trouverez ci-dessous les extraits d'un texte de présentation de Claire Krepper, secrétaire nationale «éducation» du SE-UNSA.
 
« Le collège unique est une ambition, une œuvre de plusieurs générations » disait Alain Savary. C’était il y a près de trente ans, et le propos n’a pas pris une ride ! Le collège unique, cette Ecole du peuple accueillante aux enfants du peuple, reste en effet à bâtir… Avec près de 20% d’entre eux en difficulté à la fin du collège, on est encore loin du compte.
Pourtant, nous en sommes convaincus, l’idéal des pères fondateurs du collège est accessible. Et il nous paraît à la fois juste et nécessaire de tout faire pour l’atteindre. Oui, il est possible, juste, et nécessaire, de former ensemble la totalité d’une classe d’âge. Mais pour que cette scolarité commune profite enfin à tous, il devient urgent de repenser et de changer en profondeur le collège actuel. Accueillant tous les élèves, il doit cesser d’être pensé comme l’antichambre du lycée général. Il doit avoir ses objectifs propres et se transformer en véritable « collège du socle commun », dont l’unique ambition est la réussite de tous les élèves qui le fréquentent.
 
Pourquoi un blog « l’avenir du collège » ?
Le collège est en difficulté ! Le constat est connu, il est partagé… et pourtant, rien ne bouge dans le fond. Ou plutôt, ce qui change d’année en année, c’est que les équipes voient leurs marges de manœuvre fondre comme neige au soleil alors que les taux d’encadrement se dégradent. Dans le même temps, les inégalités entre établissements se creusent ainsi que les inégalités de réussite des élèves en fonction de leur origine sociale.
 
Au SE-UNSA, nous ne voulons pas en rester au constat ou à la déploration. Avec ce blog, nous lançons une réflexion de fond, avec les enseignants, et plus largement la communauté éducative et tous ses partenaires. Dégageons ensemble des pistes concrètes pour un collège véritablement unique, mieux articulé avec l’école primaire, et permettant l’élévation du niveau moyen de compétence de l’ensemble d’une classe d’âge.
 
Sur ce blog, vous trouverez de quoi nourrir votre réflexion sous la forme d’éclairages, d’interviews, d’analyses, de compte-rendu d’actions menées dans les établissements. Vous pourrez apporter vos témoignages, vos idées, donner votre avis sur les propositions avancées. Vous pourrez ainsi être acteurs du débat…

Ă€ vous de jouer !

Communiqué de Presse du SE-Unsa
 
Collège : le rapport du HCE torpillĂ© par la logique budgĂ©taire
Dans son rapport, le Haut Conseil de l’Education appelle de ses vĹ“ux la crĂ©ation de « l’école du socle commun Â», en lieu et place du collège actuel qui, copiĂ© sur le lycĂ©e, est conçu pour 30% d’une classe d’âge alors qu’il en accueille près de 100%.
Le HCE propose de lier intimement l’école primaire et le collège, dans le socle commun de connaissances et de compétences. Pour le SE-Unsa, cette orientation, est fondamentale si l’on veut enfin en finir avec un collège où ne cessent de s’aggraver les inégalités sociales.
Loin de tergiverser, le HCE dresse un sévère réquisitoire et pointe clairement les responsabilités des acteurs du système éducatif:
-          les politiques qui n’ont jamais pris Ă  bras le corps le sort du collège et se sont refusĂ©s Ă  y consacrer les investissements suffisants
-          le ministère qui ne s’est jamais vraiment mobilisĂ© comme le prouve la nonchalance avec laquelle le socle commun est impulsĂ©
-          des organisations syndicales conservatrices arcboutĂ©es, sur une conception toujours Ă©litiste du collège…
Pour le SE-Unsa, cette mutation du collège impose un revirement complet de la politique éducative de notre pays. Cela passe par la remise sur pieds de la formation initiale et continue des enseignants, totalement inadaptée à une telle ambition. Cela implique l’arrêt du pilonnage budgétaire que subit le collège. Dans le projet de budget 2011, il paye le plus lourd tribut avec la majorité des 4 800 emplois supprimés, alors qu’il doit accueillir 35.000 élèves supplémentaires.
Pour le SE-Unsa, il est plus que temps d’ouvrir ce dĂ©bat car la bonne volontĂ© et la conscience professionnelle des enseignants trouvent leurs  limites dans un collège en tension, traversĂ© par des injonctions ministĂ©rielles contradictoires.
Ce dĂ©bat devra porter tout autant sur les missions et le service des enseignants que sur les contenus de la formation au collège et sur son organisation. Pour le SE-Unsa, ce rapport tombe Ă  pic : il s’insère pleinement dans la rĂ©flexion qu’il a initiĂ©e depuis la rentrĂ©e, Ă  travers son blog, et qui se poursuivra le 12 janvier 2011 par un colloque.
 
Paris, le 4 octobre 2010
Christian CHEVALIER
Secrétaire Général
 
 
 
 
 
ALC