SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
Livret personnel de compétences et socle commun
Article publié le vendredi 8 octobre 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Livret personnel de compétences et socle commun
 
Une circulaire fixant les modalités d’utilisation du livret personnel de compétences à l’école élémentaire et au collège est parue au BO n°27 du 8 juillet 2010.
 
Après une annĂ©e d’expĂ©rimentation dans les collèges, le livret de compĂ©tences attestant de la validation du socle commun entre pleinement en vigueur Ă  la rentrĂ©e 2010. A l’école primaire, il Ă©tait dĂ©jĂ  obligatoire sous la forme d’un « livret national Â».
 
Le livret personnel de compĂ©tences (LPC) est constituĂ© des attestations des 3 paliers :
- l'attestation des compĂ©tences du palier 1 renseignĂ©e en fin de CE1 ;
- l'attestation des compĂ©tences du palier 2 renseignĂ©e en fin de CM2 ;
- l'attestation de palier 3 qui correspond au niveau de maîtrise du socle commun attendu en fin de scolarité obligatoire
 
Les 7 compĂ©tences du socle (ex : «MaĂ®trise de la langue française») sont divisĂ©es en «domaines» (ex : «S’exprimer Ă  l’oral»), eux-mĂŞmes dĂ©taillĂ©s en «items» (ex : «Restituer un propos, rendre compte d’un travail Ă  un public donné»).
 
Au palier 1, seules trois compĂ©tences sont validĂ©es : la 1 «MaĂ®trise de la langue française», la 3 «Principaux Ă©lĂ©ments de mathĂ©matiques» et la 6 «CompĂ©tences sociales et civiques». Aux deux autres paliers, toutes les compĂ©tences sont validĂ©es. ConformĂ©ment au Code de l’Education, le DNB atteste de la maĂ®trise du socle commun (palier 3).
L’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) et le certificat de prévention et secours civique (PSC) sont portées sur l’attestation du palier 3 mais ne sont pas liées à la validation du socle et du DNB.
 
Attention à ne pas confondre le Livret personnel de compétences dont il est question ici avec le Livret de compétences relatif à l'orientation et à la formation tout au long de la vie porté par Martin Hirsch.
 
L’évaluation des compétences se fait dans le cours normal des enseignements. Toutes les disciplines peuvent y contribuer. Des documents de référence pour aider les enseignants sont disponibles sur http://eduscol.education.fr/soclecommun
 
La validation des items se fait progressivement au cours de la scolarité par l’indication d’une date de validation dans le LPC (une application numérique appelée «Livret personnel de compétences» sera mise à la disposition des collèges dès 2010 et à la rentrée 2011 pour les écoles élémentaires).
 
La validation finale se fait au niveau de chacune des 7 compétences et «relève d'une décision des équipes pédagogiques». Elle se fonde sur les items validés au sein de la compétence sans que la validation de la totalité des items soit nécessaire. Aux équipes de juger si la compétence est acquise ou non. La validation d’une compétence est une décision collective et définitive. Une compétence validée le reste.
 
Le livret est renseigné, après consultation de l'équipe pédagogique,par le conseil des maîtres de cycles à l’école, le professeur principal au collège ou l’enseignant référent en Segpa ou Erea.
 
Le livret de compétences est aussi un outil de suivi des élèves pour identifier plus efficacement, leurs forces, leurs lacunes et y apporter des remédiations.
 
Le livret personnel de compĂ©tences :
 
 
Rappel de l’avis du SE-UNSA sur le LPC : L’attestation est un outil indispensable, mais ce n’est pas le seul : il ne peut ĂŞtre mis en Ĺ“uvre de manière satisfaisante sans ĂŞtre accompagnĂ© d’échelles de rĂ©fĂ©rences et d’outils d’évaluation Ă  la disposition des Ă©quipes. Le niveau attendu Ă  chaque palier dans la maĂ®trise des compĂ©tences Ă  valider doit ĂŞtre prĂ©cis et connu de tous. La formation et l’accompagnement des enseignants dans cette nouvelle dĂ©marche sont essentiels Ă©galement : les corps d’inspection et les chefs d’établissement doivent eux-mĂŞmes y ĂŞtre formĂ©s.
La validation des connaissances et des compétences du socle commun implique un travail collectif qui doit être reconnu dans les services et l’emploi du temps des enseignants.
Le socle commun traduit la continuité éducative indispensable à la scolarité commune obligatoire. L’école et le collège forment un ensemble indissociable. L’attestation de maîtrise des connaissances et des compétences du socle commun doit effectivement traduire cette continuité. Or, ce n’est pas le cas. L’examen attentif des compétences attendues aux différents paliers montre un défaut de cohérence entre 1er et 2nd degré. Manifestement, on n’a pas recherché une harmonisation, ni dans la formulation des compétences, ni –et c’est beaucoup plus grave à nos yeux- dans l’approche du concept de compétence. Les attestations des paliers 1 et 2 confondent souvent compétences du socle commun et programmes scolaires. Elles multiplient les vérifications des connaissances acquises au détriment de la nécessité de la vérification de la compétence des élèves à les mettre en œuvre.
 
Enseignements primaire et secondaire
Livret de compétences
Liste des établissements d'enseignement participant à l'expérimentation du livret de compétences prévu par l'article 11 de la loi n° 2009-1437 du 24 novembre 2009 relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie
arrêté du 19-8-2010 - J.O. du 23-9-2010- NOR MENE1022080A
 
 
 
 
ALC