SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
C.I.A.S. du 07 Juillet 2010 : L’UNSA quitte la sĂ©ance !
Article publié le mercredi 14 juillet 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
 
Mesures drastiques du C.I.A.S. du 07 Juillet 2010 
 
L’UNSA quitte la séance !
 
 
 
 
 Dans le cadre d’une déclaration liminaire lors du CIAS du 7 juillet, associée aux autres organisations syndicales, l’UNSA Fonction Publique a dénoncé la faiblesse des crédits dédiés à l’action sociale, suite aux mesures d’austérité mises en œuvre dans la Fonction publique face aux besoins criants des agents,.
 
 
 
Les Organisations Syndicales de la Fonction Publique dont l’UNSA fonction publique, refusent de gérer la pénurie et de réduire encore davantage la portée de l’action sociale interministérielle notamment concernant les réservations de places en crèches et de logements sociaux.
 
 
 Nous exigeons le développement et l’amélioration de l’action sociale en particulier "l’harmonisation par le haut" pour tous les agents de l’Etat
 
 
 
L’UNSA Fonction Publique a également affirmé sa volonté de voir concrétiser les points suivants :
 
- La mise en œuvre d’une aide forfaitaire (non remboursable)destinée à aider les familles à prendre en charge les coûts, générés par des études de leurs enfants hors de la résidence familiale, notamment ceux relatifs au logement.
- Des mesures exceptionnelles de revalorisation substantielle de la prestation repas sur crédits interministériels.
- Le lancement d’une réflexion sur la mutualisation des places inoccupées en basse et moyenne saisons dans les centres de vacances ministérielsafin de développer le droit aux vacances pour tous, en particulier des quotients les plus bas
- La mise en place d’un titre restaurant pour les agents isolés de toute restauration sociale collective ! ! !
- La mise en place d’un prêt à l’accession à la propriété.
 
- La mise en place d’aides à destination des retraités visant à favoriser leur maintien à domicile et développement d’une politique de réservations conventionnelles de places en maisons de retraite.
 
 
Pour l’UNSA Fonction Publique, les crédits sociaux ne doivent pas être amputés de réserves ou de taxes. Dans cette logique, notre organisation a revendiqué :
 
le dégel des réserves parlementaires,
l’abondement des crédits sociaux pour les années à venir
 
 
.En réponse, l’administration a indiqué :
- qu’une intervention visant le dégel de tout ou partie des réserves parlementaires serait effectuée.
- que le non remplacement d’unFonctionnaire d’Etat sur deux partant à la retraite entre 2011 et 2013, permettait de garder une enveloppe constante.
Le ratio par agent aboutirait même à un budget en augmentation !
 
 
 
Pour l’UNSA Fonction Publique, à l’heure où les besoins sociaux n’ont jamais été aussi criants, nous ne pouvons cautionner une telle vision des choses.
 
 
 
 
Dans ce contexte, l’ensemble des Organisations syndicales a quitté la séance du CIAS.
 
 
Le 12 Juillet 2010
 
Pour l’UNSA Fonction Publique
 
Annick Costa- Nelly PAULET-Frédéric GALLIERE- Alain PAIOLA
 
 
 
 
 


 
 
 
 
 
ALC