SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
CSE du 1ER avril 2010
Article publié le samedi 3 avril 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Réforme voie technologique : CSE du 1ER avril 2010
 
Le CSE a massivement rejeté les textes définissant l’organisation et les horaires des séries STI, STL et STD2A.
 
Malgré une adhésion majoritaire aux principes de la réforme, les moyens de sa mise en œuvre ont été jugés insuffisants. Le SE-UNSA a voté contre, y compris parce que les conséquences pour 1000 à 1500 collègues seront lourdes et que les engagements précis demandés ne sont pas au rendez-vous
 
Le Conseil Supérieur de l’Education consacré à la rénovation de la série STI s’est déroulé hier. La nouvelle STI sera organisée en 4 spécialités :
  • innovation technologique et éco-conception
  • système d’information et numérique
  • énergie et environnement
  • architecture et construction.
Les arts appliqués constituent désormais une série séparée intitulée STD2A (Sciences et technologies du design et des arts appliquées). L’intitulé de la série STI pourrait évoluer pour devenir « sciences et technologies industrielles et du développement durable » (STI2D).
 
Les enseignements technologiques seront composés d’enseignements communs à toutes les spécialités STI et d’autres spécifiques à chaque spécialité. L’accompagnement personnalisé sera offert pour tous les élèves et la LV2 pour tous se mettra progressivement en place d’ici 2015. Une heure d’enseignement assurée conjointement par le professeur de langue 1 et à un enseignant d’une discipline technologique vient compléter le dispositif.
 
Vous trouverez en pièce-jointe les nouvelles grilles horaires.
 
Pour les dédoublements, l’administration avait prévu un seuil à 21 élèves. Le SE-UNSA, avec les syndicats de l’UNSA Education, a déposé un amendement dont les objectifs étaient de garantir des moyens suffisants et d’éviter les effets de seuils.
 
Le ministère ne nous a pas suivis. Il a intégré une logique de proratisation mais a maintenu une enveloppe de base de 16h pour les groupes a effectifs réduits. Pour garantir réellement les moyens, nous estimions qu’il fallait attribuer 18h de dédoublement ce que le ministère a refusé. Pour cette raison, nous avons émis un vote négatif sur l’ensemble du texte. Vous trouverez le communiqué de presse du SE-UNSA en pièce-jointe.
 
Enfin le ministre s’est engagé à mettre en place un plan de formation et reconversion pour les enseignants concernés. Il serait financé par une enveloppe comprise entre 7 et 10 millions d’euros.
 
En pièces jointes :
les nouvelles grilles horaires,
la déclaration de Christian Chevalier,
le communiqué de presse.
 

 
 
 
 
ALC