SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
Orientation : les enseignants pourraient devenir des « rĂ©fĂ©rents ONISEP »
Article publié le mercredi 8 avril 2009.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Orientation : les enseignants pourraient devenir des « rĂ©fĂ©rents ONISEP Â»
 
Pascal Charvet, nouveau directeur de l’ONISEP, annonce la mise en place d’enseignants « rĂ©fĂ©rents ONISEP Â» et de plates-formes tĂ©lĂ©phoniques dans les DRONISEP.
 
Les COP sont dépossédés de leurs missions.
 
Le contexte :
La nomination rĂ©cente de Pascal Charvet Ă  la direction de l’Onisep, traduit très explicitement le cap choisi par le gouvernement : l’ouverture aux entreprises, aux partenariats, aux mĂ©tiers pour mieux insĂ©rer les jeunes, comme si les difficultĂ©s d’insertion des jeunes Ă©taient uniquement liĂ©es Ă  un service d’orientation dĂ©faillant.
En stigmatisant une nouvelle fois l’orientation  et ses personnels, en renforçant les reprĂ©sentations nĂ©gatives du  public, par de multiples rapports, dĂ©clarations Ă  tout va, on ne fait que cristalliser  l’angoisse, non seulement des parents mais aussi des jeunes.
 
Les mesures proposĂ©es :
1)     Le nouveau directeur de l’ONISEP affirme que l’orientation  n’est pas l’exclusive d’un corps de personnels spĂ©cialisĂ©s et propose que des enseignants volontaires deviennent des « rĂ©fĂ©rents Onisep Â».Une fois de plus, on dĂ©possède les COP de leurs missions, et on nie leur expertise professionnelle : n’importe quel enseignant pourrait faire aussi bien, selon P. Charvet.
2)     Des plates-formes tĂ©lĂ©phoniques seront mises en place. L’acadĂ©mie d’Amiens expĂ©rimente ce nouvel outil depuis le16 mars. MĂŞme si ce projet laisse apparaĂ®tre une demande forte de l’usager  et  propose un service gratuit face Ă  la concurrence galopante d’officines privĂ©es, il n’en demeure pas moins qu’aucun poste supplĂ©mentaire ne sera crĂ©Ă©. L’afflux de rendez vous pris Ă  l’issue de ces contacts entraĂ®nera une surcharge de travail pour les personnels des CIO qui sont en nombre dĂ©jĂ  insuffisant pour assurer les missions « ordinaires Â».
 
Le Se-Unsa ne peut se satisfaire de tels projets, qui reposent essentiellement sur le volontariat individuel et non pas sur des moyens pérennes.
 
 
 
 
 
ALC