SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
ISS des Directeurs
Article publié le samedi 29 novembre 2008.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
ISS des Directeurs
 
Vous avez pu constater que  la part variable de l'ISS a Ă©tĂ© versĂ©e avant-hier sur votre compte bancaire, avec votre traitement de Novembre.
 
Rappelez-vous, en septembre dernier, Xavier DARCOS avait donné suite à la demande du SE-UNSA d’un geste financier pour les directeurs, en raison de la surcharge de travail liée à la mise en place de l’aide personnalisée.
Suite à l'insistance du SE-UNSA, le Ministre avait cédé sur un de nos points de désaccord, la revalorisation de l’ISS dès une classe.
L’ISS est donc maintenant composĂ©e de 2 parts :
→ une part fixe de 1 295 euros annuels, versĂ©e mensuellement Ă  tous les directeurs d’école,
→ une part variable, versĂ©e en une seule fois par annĂ©e scolaire, au cours du premier trimestre :
+ 200 euros pour les 1-4 classes
+ 400 euros pour les 5-9 classes
+ 600 euros pour les 10 classes et plus
Cette part variable vous a été versée pour la première fois avec votre paye de Novembre 2008.
 
Le SE-UNSA continue d’agir pour l’amélioration CONCRETE des conditions de travail des directeurs.
Cet acquis, Ă  ajouter Ă  la dĂ©charge des directeurs d’école de 4 classes (depuis 2006), au recrutement des "Aides Administratives Ă  la Direction d'Ecole", Ă  la dĂ©charge supplĂ©mentaire accordĂ©e sur les 108 heures,   est Ă  mettre Ă  l’actif du seul SE-UNSA, le syndicat majoritaire n’ayant jamais rien signĂ© .... donc rien obtenu….
Pour nous, y a deux positions syndicales : soit avancer pas Ă  pas et engranger petit Ă  petit, soit toujours refuser.
Ceux qui connaissent un peu l’histoire du syndicalisme savent que tous les acquis sociaux ne viennent certainement pas de la 1ère position, celle d’un syndicalisme dogmatique.
Les avancĂ©es rĂ©centes pour les directeurs ont Ă©tĂ© obtenues par le combat syndical et par les signatures du 
SE-UNSA.
 
Au  SE-UNSA, nous savons nous opposer,  mais nous savons aussi proposer (et engranger !)…
Nous sommes, au SE-UNSA,  des pragmatiques, avec, au cĹ“ur, l’ambition de grands projets pour l’école, liĂ©e Ă  la volontĂ© d’agir pour les rĂ©aliser.
Parce que nous voulons vraiment avancer, nous savons que les Ă©tapes sont indispensables aux grands voyages.
C’est ainsi que nous avons signĂ©, seul syndicat, en mai 2006,  un protocole d’accord sur la direction d’école, .
Nous  entendons bien l’acrimonie de nos partenaires syndicaux qui nous critiquent sĂ©vèrement, voire nous dĂ©noncent localement, pour avoir osĂ© signer avec le ministre.
 
Mais nous savons bien que cela traduit surtout l’impuissance et le dépit de ceux qui, tout majoritaires qu’ils soient, sont aujourd’hui dans une impasse.
Nous entendons les réactions négatives d’organisations syndicales concurrentes, dont on sent bien, au fond, qu’elles traduisent surtout une irritation devant les avancées dues au travail syndical du SE-UNSA.
Nous nous gardons, pour notre part, de critiquer le travail des autres, car nous ne doutons pas qu’il y en a eu un.
 
Car, au fait, qu’ont-ils obtenu de concret tous ceux qui ont l’insuffisance rivĂ©e au coin du commentaire ?
Quels acquis positifs peuvent-ils afficher ? OĂą, quand, combien ?
La question est sans doute gênante, car la poser met en cause l’efficacité des stratégies syndicales.
Car, enfin, disons les choses clairement : un syndicat qui n’obtient rien, Ă  quoi lui sert donc cette reprĂ©sentativitĂ© censĂ©e faire sa force ?
 
La question est dĂ©licate Ă  assumer devant la profession...
En tout cas, assurĂ©ment, vous verrez bientĂ´t que ces mesures, si insuffisantes aujourd’hui, se transformeront vite demain en mesures obtenues « grâce Ă  leur action Â», selon une formule Ă©prouvĂ©e, taillĂ©e dans la langue de bois dont le syndicalisme protestataire use aussi parfois avec talent.
Comme ceux qui prĂ©tendent maintenant voler au secours des personnes recrutĂ©es sur les emplois d’aide administrative aux Directeurs d’écoles ... emplois qu’ils ont mĂ©prisĂ©s, rejetĂ©s et mĂŞme contre lesquels ils ont parfois mis en place des consignes "syndicales" de boycott !
Cultiver le mĂ©contentement, se ranger derrière le « toujours plus Â», et finir par jouer du double langage pour fuir ses responsabilitĂ©s : c’est un choix.
Dans le contexte politique et social français actuel, nous pensons, nous, qu'une telle attitude est non seulement inefficace en termes de stratégie syndicale, mais, finalement, porteuse de dynamiques sociales dangereuses.
 
Au SE-UNSA,  nous revendiquons, sur ce point, notre diffĂ©rence.
 
En engrangeant des avancĂ©es pour les directeurs  et pour l’école, aussi insuffisantes soient-elles, nous ne les considĂ©rons pas comme l’aboutissement dĂ©finitif de nos revendications, mais tout simplement comme un pas, qui nous permettra d’en franchir d’autres.
 
Ainsi va pour nous le combat syndical,
fait de convictions et d’opiniâtreté.
 
Alors le 2 Décembre prochain, n'hésitez pas !
Dites OUI Ă  un syndicat qui ne se contente pas de dire NON !
Votez SE-UNSA !
 
 
 
 
 
ALC