SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
108h/Quelques nouvelles questions/rĂ©ponses intĂ©ressant au premier chef les directeurs d’Ă©cole
Article publié le lundi 6 octobre 2008.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
108h/Quelques nouvelles questions/réponses intéressant au premier chef les directeurs d’école
 
Un directeur déchargé d’un certain nombre d’heures d’AP doit-il forcément passer ce temps de décharge dans son école ?
Rien de précisé dans les textes là-dessus ... La décharge d’enseignement (dans le cadre des 24h) ou de service (dans le cadre des 60h) ne contraint pas pour autant à une astreinte de présence sur son école. Je pense que dès le moment où il fait ce qu’on lui demande et surtout ce pour quoi il a cette décharge sur les 60h (circulaire 2008-105 du 6/08/2008 : "Les directeurs d’école contribuent à l’organisation et à la coordination au sein de leur école des soixante heures d’aide personnalisée aux élèves, notamment par l’élaboration du tableau de service prévu au I"), il n’y a pas de problème réglementaire.
 
Dans les grosses écoles où il y a de l’ AP le matin, à 12h, à 13h, le soir, le directeur est-il responsable pendant toutes ces périodes ?
Responsable de quoi ? En terme de responsabilité il doit prévoir et organiser les questions de surveillance et sécurité (conférée par la circulaire 97-178 du 18/09/1997 "C’est au directeur qu’il incombe de veiller à la bonne organisation générale du service de surveillance qui est défini en conseil des maîtres.").
Autrement dit, il doit :
- prévoir un tableau (si possible affiché en salle des maîtres, validé en conseil des maîtres et notifié au PV) de répartition des salles, locaux et élèves selon les créneaux horaires retenus pour l’AP
- s’assurer que chacun a bien repéré ce qu’il avait à faire, où et quand (tableau à remettre en plus à chaque enseignant)
- s’assurer que les enseignants ont accès aux fiches de renseignement et d’urgence en cas de souci
- s’assurer, en cas d’absence d’un enseignant pour l’AP que l’élève a une "porte de sortie" : prise en charge par un autre enseignant si c’est possible ou information des parents s’ils doivent venir le récupérer ou venir le chercher plus tôt ...
- précaution supplémentaire : être joignable, au moins par téléphone, en cas de pépin
Son rôle est dans la préparation et la gestion, pas dans le flicage des enseignants ni dans une surveillance des locaux chaque minute de leur utilisation
 
- En pièce jointe, un modèle de lettre pour dénoncer le tableau de service individuel prévisionnel et/ou de contrôle a posteriori de l’effectuation des 108h
⇒ Même si nous devons recommander aux enseignants de remplir, pour eux, un tel tableau (ne serait-ce que pour avoir un document à remettre à l’IEN en cas d’inspection ...) il n’est pas question que le directeur ait à s’acquitter de cette tâche.
⇒ Elément supplémentaire en faveur de ce tableau "personnel" : ajouter des colonnes pour y inscrire, réellement, tout ce qu’on a à faire et tout ce qu’on se coltine en dehors de nos obligations horaires de service mais qui sont incontournables. Cela peut permettre de montrer, à notre administration, ce qu’elle feint d’ignorer sur la complexité du métier et les multiples tâches que les collègues ont à réaliser en dehors de leur service.
 

 
 
 
 
ALC