SECTION SE-Unsa des ALPES MARITIMES - 7 RUE MIRON - 06000 NICE
Tél. 09 52 11 13 93 - Fax. 09 57 11 13 93 - Por. 06 51 44 39 17 - 06@se-unsa.org

 
Généralisation de l’accompagnement éducatif au collège
Article publié le jeudi 19 juin 2008.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Généralisation de l’accompagnement éducatif au collège
 
Le ministère publie, sans concertation prĂ©alable avec les organisations syndicales, une circulaire prĂ©cisant la mise en Ĺ“uvre de l’accompagnement Ă©ducatif dans les collèges Ă  la rentrĂ©e 2008. Analyse et avis du SE-UNSA.
> Le contexte
Juillet 07 (BO N° 28 du 19/07/07) : mis en place dans les collèges de l’éducation prioritaire de l’accompagnement Ă©ducatif (AE)
Mars 08 : circulaire de rentrĂ©e annonçant sa gĂ©nĂ©ralisation Ă  tous les collèges.
5 juin 07 : circulaire envoyĂ©e aux recteurs sans concertation avec les organisations syndicales fixant les objectifs, modalitĂ©s et contenus de l’AE.
 
> Commentaire général
Un an après la mise en œuvre de l’accompagnement éducatif (AE) dans les collèges de l’éducation prioritaire, une circulaire prévoit sa généralisation dès la rentrée prochaine. Le gouvernement a réussi un coup politique avec cette mesure, extrêmement bien accueillie par l’opinion publique, qui y voit essentiellement la prise en charge gratuite par l’école, du soutien scolaire payant. Pourtant, les problèmes éthiques et pratiques posés par cette mesure sont réels.
Le financement de la généralisation de l’accompagnement éducatif se fait par des transformations massives de postes en heures supplémentaires (1,2 millions d’HSE dans le projet de loi de finances 2008). Pour le SE-UNSA, développer le hors temps scolaire ne saurait se faire au détriment des conditions d’apprentissage de tous dans le temps scolaire.
 
On note une grande ambiguĂŻtĂ© entourant la question des publics concernĂ©s, et donc concernant la nature du dispositif : « offert Ă  tous les Ă©lèves volontaires Â», il « peut s’avĂ©rer très profitable aux Ă©lèves rencontrant des difficultĂ©s, notamment quand ils ne bĂ©nĂ©ficient pas chez eux de conditions d’études favorables Â». Pour le ministère, le dispositif contribue ainsi Ă  l’égalitĂ© des chances. On conçoit les difficultĂ©s entourant la notion de volontariat. Il y a un risque de stigmatisation.
 
En pièce jointe, une intervention de Claire KREPPER sur l’accompagnement éducatif lors d’une table-ronde organisée par La Ligue et les Francas.
 
> Les modalitĂ©s du dispositif :
-          l’accompagnement s’adresse aux Ă©lèves volontaires.
-          Il est proposĂ© 4 jours par semaine pour une durĂ©e indicative de 2 heures et de prĂ©fĂ©rence en fin de journĂ©e.
-          Il propose 3 types d’activitĂ©s : l’aide aux devoirs et aux leçons, la pratique sportive et la pratique artistique et culturelle.
-          L’encadrement peut ĂŞtre assurĂ© par des enseignants volontaires, des assistants d’éducation, des intervenants extĂ©rieurs mais aussi des personnels non-enseignants, des Ă©tudiants, des parents d’élèves , des bĂ©nĂ©voles.
-          La rĂ©munĂ©ration s’effectue en HSE pour les enseignants. L’AE fait partie des missions des assistants d’éducation. Ils peuvent toutefois bĂ©nĂ©ficier de vacations.
 
En pièce jointe, vous trouverez la circulaire commentée dans le détail.
 
> Action dans les Ă©tablissements
Le projet d’accompagnement Ă©ducatif est intĂ©grĂ© au projet d’établissement : il est soumis par le chef d’établissement au vote du Conseil d’administration. Chaque Ă©tablissement doit se doter d’un projet « AE Â» avant le 1er octobre.
 
Les reprĂ©sentants SE-UNSA au CA devront ĂŞtre particulièrement vigilants sur plusieurs points :
  • L’organisation matĂ©rielle (horaires / transports /…) permet-elle Ă  tous les Ă©lèves de participer ?
  • La plus grande des vigilances est nĂ©cessaire vis-Ă -vis du recrutement des Ă©lèves : veiller Ă  Ă©viter toute stigmatisation des Ă©lèves et proposer les 3 types d’activitĂ©s Ă  tous les Ă©lèves.
  • Veiller Ă  ce que le temps scolaire et les enseignements obligatoires demeurent la prioritĂ©
  • Veiller Ă  ce que cette mise en place ne se traduise pas par une dĂ©gradation de l’offre pĂ©dagogique due Ă  tous les Ă©lèves.

Exiger un état des lieux des initiatives déjà existantes en matière d’accompagnement à la scolarité (attention à ne pas faire de tort à des dispositifs extra scolaires qui ont fait leurs preuves…)

Bulletin officiel n° 25 du 19 juin 2008 ENCART page 6généralisation de l’accompagnement éducatif à compter de la rentrée 2008 à tous les collèges
(RLR :520-3)
C. n° 2008-080 du 5-6-2008 (NOR : MENE0800454C)
http://www.education.gouv.fr/bo/2008/25/MENE0800454C.htm


 
 
 
 
ALC